MONTPELLIER - TOULOUSE : 25-20
Championnat de France, 9e journée - 14 fév. 2001


1. Omeyer


5/6
4. Kabengélé   13. Golic
5. Junillon
6. Frandesjo   18. G. Anquetil
0/2
 
10. Puigségur    

 

Jamais on avait vu telle affluence à Bougnol, à part peut-être pour Barcelone mais là, avant même le coup d'envoi, les tribunes étaient pleines et on s'entassait au mieux dans les escaliers. C'est une certitude, les gens ont compris qu'il ne fallait pas rater le retour des Champions chez eux et les acclamer comme il se doit. Une ovation donc pour les 8 champions de Monde : d'abord Stéphane Plantin pour Toulouse, puis Thierry Omeyer, Bruno Martini, Grégory Anquetil, Didier Dinart, Laurent Puigségur, Jérôme Fernandez et Andrej Golic, accueilli sous un tonnerre d'applaudissements. Hommage auparavant aux 180 bénévoles du Mondial à Montpellier ainsi qu'aux adversaires malheureux des français, qui n'en restent pas moins des amis : Ashraf Awad et Martin Frandesjö. Après ce débordement de joie, un "Merci Champions", il fallait bien se remettre au travail.
Et si Bruno Martini nous a refait le coup de la finale en sortant ses deux premiers penalties, la tâche fut plus difficile pour le reste du groupe. Montpellier maîtrisait cependant grâce aux percussions efficaces d'Awad, meilleur marqueur avec 7 réalisations. En faisant tourner son effectif, Canayer essayait les combinaisons si bien qu'on ne retrouvait jamais sur le parquet plus de 3 internationaux français.
Déçu le public ? Certainement pas si l'on considère qu'après une quinzaine de folie et une demande médiatique difficile à gérer, Montpellier s'en est tiré sans se faire peur, avec quelques belles actions à la clé, et une ovation pour cadeau.

 

 retour