MONTPELLIER - GDANSK : 25-23
Ligue des Champions, 3e journée - 25 nov. 2000


1. Omeyer


3
4. Kabengélé   11. Fernandez
5. Junillon
6. Frandesjo   17. Burdet
-
 

 

Après le match raté à Dunaferr, il était inévitable de se reprendre. Si Laurent Puigségur retrouve les parquets après un mois d'absence, Grégory Anquetil (luxation au doigt) et Andrej Golic (entorse). Pour pallier à l'indisponibilité de ce dernier, Puigségur glisse de son poste de pivot à celui de meneur. Sur le terrain, 5 droitiers et un gaucher, Cédric Burdet a été décalé à l'aile. Et apparemment le schéma fonctionne bien, Montpellier mène 6-3. Mais comme un remake de Dunaferr, les polonais prennent la tête 8-7. La suite ne sera qu'approximations. Seul point positif, le nombre conséquent de ballon décalés sur l'aile droite pour Martin Frandesjö. Pour des tentatives un peu suicidaire parfois mais le suédois s'en sort toujours bien, ça fait plaisir à voir. A la pause, malgré un niveau de jeu moyen, le MHB parvient à maintenir un but d'avance 12-11. Pendant les 30 minutes restantes, même jeu que pour la première période : pas très précis et pas très convaincant. Ce qui nous amène à la dernière minute où Montpellier inscrit le but du +2, libérateur.

 

 retour