retour 

CHAPÎTRE 1

 

Samedi 7 septembre 2002

...... Je ne vais pas vous raconter l'histoire de ce petit jeune, le club de quartier familial qui côtoie aujourd'hui les étoiles européennes; vous la connaissez tous.

...... A l'aube de la saison 2002-2003, année prometteuse, le club - comprenez les joueurs, anciens ou actuels, les bénévoles, les dirigeants, les supporters - se retrouvent pour fêter les 2 décennies écoulées. C'est donc l'occasion pour la plupart de découvrir les nouveaux visages de la formation montpelliéraine. Les jeunes d'abord avec Imhoff et Facila mais aussi les renforts slaves : Mladen Bojinovic avec des faux airs de Stafan Olsson, la gentillesse en plus, et Rastko Stefanovic, le sourire plus discret certes, mais tout aussi sympathique.

...... Pour ceux qui n'étaient pas là, ou pour ceux qui ne se rappellent pas bien de cette soirée, le MHB sachant faire la fête aussi bien qu'il gagne des titres, ces 20 ans c'était : 2 maillots immenses (Merci Alice), du champagne, Alain Carmand déguisé en émir, mais aussi Belette qui mène la chenille, plein de gens très bien habillés, quelques bouteilles de whisky et de pastis, la jolie cravate rose de Boji, du champagne, 3 gateaux d'anniversaires, Patrice Canayer déroulant des rouleaux de papier toilette et ... du champagne aussi.

...... Une belle fête de début de saison en quelque sorte. Si la suite pouvait être aussi belle ...

 

CHAPÎTRE 2

19 pour réussir

...... C'est au début de la saison l'équipage montpelliérain avec l'intégration des jeunes stagiaires du centre de formation, les nouvelles recrues et bien sûr la solide base des saisons précédentes, "Fernande" en moins.

...... Comme les autres "vieux" - Peggy en capitaine motivant, Greg en équipier bondissant, Didier en Cap Horn infranchissable ou encore Cédric - Dédé fait partie de ceux qui se sont amarrés au bateau montpelliérain depuis plus d'un demi-lustre et qui ne comptent pas abandonner le navire sans avoir raflé les plus beaux trésors de la planète handball.

......Si les attaquants les plus téméraires réussissent à franchir le Cap Horn, ils ne sont pas au bout de leurs peines : ils trouvent presque invariablement sur leur route Bruno l'Etna fulminant ou Thierry le Fuji-Yama placide, irréprochables dans leurs interventions.

......Se méfier de ces vieux briscards, c'est une chose mais les assauts viennent aussi des jeunes matelots Kabengélé - futé en défense avancée autant qu'en attaque, Guigou - très à l'aise dans les tirs de dos !, Scaccianocce - digne héritier d'Anquetil, ou le "petit mousse" Karabatic - canonnier de moins de 20 ans.

......Si cela ne suffit pas, Stefanovic et Bojinovic, tout juste débarqués de Celje et Barcelone, sont là pour renforcer la troupe de l'amiral Canayer. Rastko, en demi-centre lucide, distille des caviars à Mladen l'arrière gauche qui remercie la terre entière, les bras grand ouverts, après chaque but. Et si Boji n'est pas libre, la balle file de l'autre côté pour Sobhi Sioud, installé depuis 1 an à bord, qui décoche un boulet de canon dans les filets. On comprend que les gardiens adverses évitent le projectile.

......Avec une équipée pareille, les plus terribles adversaires ont tremblé...

 

CHAPÎTRE 3

 

...... Vous aimez les pays étrangers, les transports en commun, les repas légers, les uniformes, les passages de frontière, le suspense, les surprises et rebondissements en tout genre,

Offrez-vous une croisière
en Ligue des Champions

...... Au programme cette saison, la Slovénie et la Croatie. Pour agrémenter les quelques heures d'autocar, les aires d'autoroute sont le témoin d'une tournée générale de moules marinières. Pour les plus italiens d'entre-vous, on trouve dans les pays slaves d'excellentes et très nourrissantes pizzas familiales qu'il est important de protéger d'éventuelles chutes ...

...... Après s'être confortablement installés à l'hôtel, vous serez escortés jusqu'aux salles de spectacle et même durant le spectacle. Cette sécurité est assurée par les forces de l'ordre locales.

...... Afin d'éviter tout incident lors de la représentation, il est indispensable de procéder à une séance d'échauffement. Durant 60 minutes, dans une chaleur torride et une ambiance oppressante, vous pourrez alors vous exprimer sans risque. Selon vos préférences, vous choisirez d'entrer dans la chorale harmonique, le groupe des percussionnistes ou d'évoluer en soliste avec votre instrument de prédilection (drapeau, écharpe, corne).
...... Au gong final, les "héraults" de l'arène vous féliciteront, parce que vous le vallez bien !

...... Durant votre séjour, conservez le sourire car les paparazzis sont à l'affût.

Bon voyage......

N.B. : le passeport est indispensable pour prendre part aux festivités, sans quoi vous risquez de passer quelques heures dans un poste-frontière sans télévision !

 

CHAPÎTRE 4

 

Victoire !

...... Lance Armstrong remporte son 5e Tour de France devant de rudes adversaires. Une superbe performance...

...... Pardon, je m'égare. Je n'ai pas encore les idées bien claires après mon renouvellement de ligament croisé (non, le handball n'est pas un sport dangereux). Ce quatrième chapître sera donc réduit; il n'abordera qu'une infime partie de cette saison handballistique fabuleuse.

...... Le premier événement de cette saison s'est tenu lors de la 13e journée. Après de très beaux écarts contre l'ACBB (+15), Villeurbanne et Toulouse (+14) ou encore à Créteil (+11), Montpellier rate une marche à Ivry et échoue à un seul petit but des franciliens (26-27). L'adversaire est tout de même prestigieux et la différence de niveau minime. C'est bien sûr un petit coup de froid après les beaux résultats en Ligue des Champions mais pas de quoi s'affoler.

...... Suite à une nouvelle belle prestation en Ligue des Champions contre Zagreb et la qualification pour les demis dans la poche, Les bleus chutent lourdement à Istres, qui s'octroye à la sirène, un confortable matelas de 9 buts d'avance (30-21). Lourde chute, qui sème peut-être un peu de doute mais qui, pour le suspense du championnat apporte certainement un peu de piment.

...... Si vous n'êtes pas très au fait des derniers résultats, ce furent là les deux seules journées malheureuses de ce championnat. Montpellier Handball remporte son 6e "Tour" de France devant de rudes adversaires. Une superbe performance...

 

CHAPÎTRE 5

 

Oui, mais ...

...... C'est tout simplement insupportable. Non, pas la chaleur torride dans cette salle comble, ni les 8 heures de bus dans les pattes. Plutôt les quelques milliers d'aficionados nous entourant qui entonnent fièrement "Campeones, Campeones ...", après un match à ranger dans la malle aux cauchemars. Oui, mais ... tout le monde va vous dire que c'est vraiment super d'avoir joué une finale de Ligue des Champions. Et ça, c'est tout aussi insupportable, de résumer une saison à un match d'égarement.

...... Avant cette noyade en pays basque, la télé française annonçait qu'elle risquait de faire l'effort de modifier sa programmation du dimanche soir pour héberger une finale au sommet. Oui, mais ... "Soyons réaliste, il est impossible de remonter un retard de 8 buts contre cette équipe espagnole. Ça ne s'est jamais produit auparavant." : Monsieur Audimat, programmateur officiel à la Direction des Sports.

...... La FRANCE de la TELEVISION nous ignore. Oui, mais ... comme pour Ljubljana, tous les chanceux de la Comédie pourront suivre le deuxième acte de cette pièce à suspense dans le même élan que les super-chanceux de Bougnol. Avec 10 000 passionnés dehors et 3 000 dedans, Montpellier est prêt à bouillir.

...... Ça frissonne dans la casserole Bougnol quand Greg inscrit le tout premier but de cette dernière heure. Ça bouillonne à +6. +8 et la soupape de sécurité est sur le point de lâcher. La Comédie explose pour le +10. Equisoain disjoncte sur le +12. Son équipe avait pourtant 8 buts d'avance et le meilleur joueur du monde dans ses rangs. Oui, mais ... c'est le ciel de Montpellier qui s'est illuminé ce soir là. Et en même temps les yeux de tous les amoureux du handball de l'Hexagone.

...... Certains n'y croyaient pas. Oui, mais ...

 

CHAPÎTRE 6

 

...... Dure, très dure la vie d'un joueur montpelliérain

...... Après avoir livré le match le plus intense de leur saison, pas question de faire la fête et de s'accorder quelques instants de répit. Pas question de sacrifier la fin de la saison malgré la performance historique.

...... Pour les savoyards, qui accueillent le roi quelques jours après son sacre comme pour Créteil ou Paris, il ne suffit pas d'espérer très fort pour réussir à détrôner le roi. Après le mondial, les cristolliens avaient réussi à s'approprier la Coupe de la Ligue. Unique miette qui a échappé à la troupe Canayer. Le championnat s'est achevé tambour battant contre des adversaires de poids.

...... Le titre national dans la poche, il ne manquait que la Coupe de France. Une cinquième consécutive ? Créteil l'aurait méritée mais dans ce Parnasse surchauffé (quelle bonne idée de délocaliser cet événement :-} ) la chance a penché vers le sud.

...... Oui, pour réussir un triplé, de la chance il en faut. De l'envie aussi. De la passion surtout. Il suffit de regarder Mladen Bojinovic pour comprendre que jouer un match de handball, c'est avant tout se faire plaisir.

...... Belle, très belle la vie d'un joueur montpelliérain

 

CHAPÎTRE 7

 

...... Il est arrivé, plutôt revenu d'ailleurs dans son Languedoc natal, la trentaine à peine entamée. Montpellier, nouveau jardin, Paris SG faisait partie des souvenirs. Avec ses airs de gendre idéal, timide et réservé, personne ne se doutait de ce qui allait se passer.

...... Mahé, Anquetil(s), Puigségur, Golic, sont les camarades bien tranquilles d'une troupe qui ne fait pas d'esclandre. C'est le groupe de la Canebière qui fait la loi dans l'hexagone, avec ses futurs champions du monde de mai 95. La loi, jusqu'à ce que un sortilège s'abatte sur eux.

...... L'ultime duel va désigner le plus valeureux combattant de la saison, celui dont la princesse recevra un baiser. Alors qu'il a en main la balle de l'occasion fatale, le pauvre Amalou, pris par le sortilège, s'effraie devant le gentil Tchoumak et anéantit là ses chances de victoire. Frédéric Anquetil embrassera la princesse.

...... Alors qu'il n'est là que depuis une dizaine de mois, ses envoûtements font déjà effets. En bon travailleur, au fil des ans, Canayer s'isole dans son antre pour étudier les adversaires. Il doit perpétuellement mettre au point de nouvelles formules, concoter de nouveaux philtres capables de terrasser les dragons les plus corriaces qui lui barreraient la route. Et le travail est chaque jour plus difficile, avec ces monstres venus de terres étrangères.

...... Travail difficile mais payant. Si la terre basque engendre quelques blessures en ce mois d'avril 2003, Canayer saura rapidement panser les plaies et trouver la recette de la potion du bonheur. Pour toute une équipe, toute une ville, tout un pays.

...... Patrice Canayer. Certains vous diront très basiquement entraîneur ou manager. Plus poétiquement, je vous dirai enchanteur ou magicien des parquets.

 

CHAPÎTRE 8

 

...... Les vacances s'achèvent, ces cahiers de l'été se referment, alors qu'une nouvelle saison s'ouvre. Un nouvel exercice qui promet d'être passionnant.

...... De la nouveauté, avec un effectif qui tourne :
~ Bosquet, jeune gaucher prometteur qui faisait jusqu'à aujourd'hui les beaux jours de la ligne arrière de l'USDK et de l'équipe de France A'.
~ Zuzo, pivot parisien expérimenté et roublard (c'est le poste qui veut ça sans doute), lui aussi pensionnaire de l'équipe nationale.
~ et enfin, Gabriel Toacsen qui revient dans le groupe champion de France après deux saisons brillamment accomplies chez le voisin nîmois.

...... Bien sûr, les autres équipes se renforcent également avec le retour dans l'Hexagone, côté Savoie, de Stéphane Stoecklin et l'arrivée à Ciudad Real... de Didier Dinart. Qu'importe les dynamiteurs de but ou les murailles de défense. Le travail reste le même : former une équipe soudée qui fasse bloc en défense et déroule ses tactiques en attaque. Nul doute que les garçons sont motivés et que Maître Canayer veille.

...... Ils le savent : il est formidable d'arriver au sommet, encore plus d'y rester. La saison est lancée et nous sommes prêts à les pousser jusqu'au plus haut de la planète handball.

 

 retour