Montpellier - Dunkerque : 27-14
Championnat de Frzance, 26e journée. Le 9 avril 1999. 2500 spectateurs

Karaboué

2 dt 2/2

F. Anquetil

3/3

Grégory

2/2

Toacsen

19 dt 0/2

Cazal

5/11 dt 1/2

Burdet

2/4

Puigségur

3/4

G. Anquetil

7/9

Busselier

1/3

Gherbi

2/3

Toacsen

0/1

Dinart

-

Golic

2/3

 

Relâchement ?

Incontestablement, le match contre Dunkerque était le plus beau de la saison.

Incontestablement, Montpellier est la plus belle équipe du championnat de France.

Incontestablement, Montpellier est Champion pour la deuxième fois consécutive.

Impossible de traduire l'immense émotion qui a saisi le Palais des Sports René Bougnol, 2500 spectateurs, ce vendredi 9 avril. Ce vendredi de fête, de gloire, où une seule formation a illuminé le parquet montpelliérain. Tous autant qu'ils étaient, ont contribué au formidable succès héraultais en signant le match à leur manière. Dans l'ordre :
Bubu et Chouchou© n°1 - Doudou : Un pénalty arrêté et une petite danse dans ses cages.
© n°2 - Bubu : Pour fêter la victoire, une promenade sur le dos de Didier Dinard.
© n°3 - Chouchou : Toujours le pilier de la défense, égal à lui-même. Un roc, quoi.
© n°8 - Belette : Le capitaine, fier de ses troupes, a mené ses camarades jusque là. 3 buts, 100% de réussite; à la hauteur de l'événement comme d'habitude.
© n°9 - Papat : Un tir en contre-attaque après un tour en l'air sur lui-même... Digne du Sandball
© n°10 - Peggy : Dans un angle fermé sur l'aile droite, la plus belle roucoulette de l'année.
© n°11 - Rabsiz : Longtemps blessé cette saison, il a su être là aujourd'hui, en particulier dans une contre-attaque où, enfermé à droite, il a obtenu le but et les 2 minutes pour Dunkerque.
© n°13 - Dédé : Avec Peggy, sur la touche, il s'incline devant la facilité de Gaby à dégouter les tireurs adverses.

Ensemble

© n°15 - Adri : Après un tir à effet face à Mladenovic, il se plante dans la zone fièrement en attendant que le ballon franchisse la ligne.
© n°16 - Gaby : Rien à dire, à part Bravo.
© n°17 - Ced : Une douche et un détartrage dentaire au champagne dans les vestiaires, un carton sur la tête pendant les interviews. On n'est pas champion tous les jours.
© n°18 - Greg : Toujours aussi expansif, pour lui, chaque but est celui de la victoire; un cri de joie accompagné du geste.
© Patrice : Imperturbable jusqu'à la dernière seconde, sa joie à lui se lit dans son sourire. Discret mais rempli de signification.
© Le reste du club : Une joie immense pour tous ceux qui donnent de leur temps pour faire vivre ce club.
© Les Blue Fox : A fond pendant tout le match. Ils ont vibré et encouragé à chaque but, et il en a eu, avant d'exulter et de rejoindre les joueurs sur le terrain.

Voilà un petit aperçu de tout ce qui a fait la grandeur de ce match. Il y avait aussi les dunkerquois mais, qu'ils nous en excusent, tant pendant le match qu'après, Montpellier était la star de la soirée.

"On est les Champions"
LES CHAMPIONS par la presse
Dans l'Equipe, classique : "Montpellier Champion. En réussissant un match parfait face à Dunkerque, Montpellier a très logiquement conservé son titre à deux journées de la fin."

Pour Midi Libre, plus concerné : "Euphorique, Montpellier s'offre un troisième sacre. L'US Dunkerque laminée à René-Bougnol (27-14)." Et encore : "Montpellier est devenu grand à plus d'un titre. La maîtrise affichée devant l'événement est la marque des géants."

Retour