Après le match MHB / Livry-Gargan du 30 septembre 2001, rencontre avec le nouveau gros bras montpelliérain Sobhi Sioud. Ses qualités de buteur apportent déjà un nouveau souffle au MHB.
Petit entretien, histoire de le connaître un peu mieux.
 
Émilie : Alors d'abord, comment es-tu venu au hand ?
Sobhi Sioud: La première fois que j'ai joué au handball, c'était à l'école. C'est comme ça que j'ai commencé. Ensuite, des entraîneurs m'ont repéré et m'ont demandé de jouer dans un club de la région. Au départ, je trouvais ça un peu trop prenant car j'avais envie d'étudier, mais j'ai changé d'avis ensuite car l'équipe en question était une grande équipe, avec des stars du hand tunisien. Voilà comment j'ai commencé à jouer.
E : Avant de venir au MHB, comment voyais-tu cette équipe et ses joueurs ?
Sobhi : Je connais Montpellier depuis longtemps, je savais que c'était la meilleure équipe en France. J'ai entendu beaucoup de bonnes choses sur cette équipe par rapport à la Coupe d'Europe notamment. Je savais aussi qu'il y avait huit Montpelliérains en sélection française. Donc forcément j'étais intéressé pour venir jouer ici.
E : Donc, tu connais surtout les joueurs par rapport à l'équipe de France ?
Sobhi : Oui. Je n'ai joué véritablement qu'un seul match contre Montpellier, et il n'y avait pas les joueurs de la sélection.
E : Au niveau de l'intégration dans l'équipe, es-tu satisfait ?
Sobhi : Ça se passe très bien, je suis fier et heureux d'être ici. D'ailleurs, ça se voit car un joueur peut donner du rendement uniquement quand son état d'esprit est bon. Je pense que dès le début, je me suis trouvé dans une famille, ma famille. Il y a de braves gens, de bons copains. Non, je ne dirai pas des copains, des frères plutôt.
E : Tu as fait une très grosse impression lors du premier match, doit-on supposer que tu es très en forme pour la nouvelle saison ?
Sobhi : Je ne peux pas dire que j'ai bien commencé car il faudra voir maintenant sur la continuité. C'est vrai que sur les deux premiers matchs ça va plutôt bien, mais mon but est de continuer comme ça pour gagner le championnat de France. Et si tout le monde est à 100 %, on le gagnera.
Il faut que tout le monde soit uni, solidaire et que chacun donne le maximum pour arriver au sommet.
E : Donc très motivé ?
Sobhi : Bien sûr très motivé ! L'objectif pour tout sportif est de gagner des titres.
E : Connais-tu les autres équipes du Championnat ?
Sobhi : Oui, je connais un peu Dunkerque. J'ai vu jouer Chambéry à Nîmes. Ils ont une très bonne équipe, mais je pense que Montpellier est la meilleure équipe de France.
E : Donc ton pronostic : Montpellier Champion ?
Sobhi : J'espère !
E : Nous aussi !
Sobhi : Je vous dirais oui à 80 % mais un championnat c'est très long et il y aura des moments difficiles. Mais avec l'effectif qu'on a normalement, il n'y aura pas de problème. Donc, il faut jouer tous nos matchs à fond.
E : Pour la Coupe d'Europe, es-tu plutôt confiant ?
Sobhi : Je pense que ce sera très difficile. On va rencontrer de très bonnes équipes : peut-être Ciudad Real ou les Allemands. Il y a aussi les Yougoslaves, les Croates. C'est difficile de dire quoi que ce soit maintenant. Attendons le tirage. Mais on va essayer d'aller le plus loin possible.
E : Quelle est l'équipe qui te fait le plus peur ?
Sobhi : Ils sont tous très forts. Mais je crains beaucoup Ciudad Real. Le championnat espagnol a un niveau très élevé. Le jeu espagnol est très développé au niveau tactique, technique. Un match contre Ciudad Real sera bien sûr à gagner pour Montpellier, mais ce serait un match très fort personnellement et sans doute décisif pour la fin de la compétition Européenne.
E : Ton objectif principal pour la saison, c'est plutôt quoi ?
Sobhi : Le championnat et la Coupe d'Europe avant tout. Pour la Coupe de France, on verra plus tard.
E : Tu as eu un petit contact avec les supporters : ton avis ?
Sobhi : Je trouve qu'il y a un petit problème. L'animation n'est pas assez forte. Le public regarde mais ne participe pas.
Par contre, je trouve ça bien de voir des salles accueillir 2000 personnes. C'est ce qui permettra au handball de rester au haut niveau, de faire parti des meilleurs sports. Et on sait que l'important est de plaire aux plus jeunes car le sport ne dépend pas de nous mais des prochaines générations.
E : Tu attends quoi des Blue Fox ?
Sobhi : Qu'ils soient toujours là, qu'ils animent Montpellier. J'espère qu'on va vous voir souvent, et pas seulement à Montpellier...
E : Moins sérieusement, essayons de te connaître un peu mieux : Plat préféré ?
Sobhi : Ben, je suis Tunisien. Mon plat préféré forcément, c'est le couscous.
E : Ta boisson préférée ?
Sobhi : Le Coca
E : Ton film préféré ?
Sobhi : Il y en a beaucoup, mais pas un en particulier.
E : Marié ?
Sobhi : Non
E : Des enfants ?
Sobhi : Non
E : Quelque chose à rajouter ? Un message à faire passer ?
Sobhi : Pour les supporters, je voudrais dire une seule chose : c'est qu'il faut encourager cette équipe car elle a un très bel avenir. Il faut être toujours là, et surtout dans les moments difficiles.
E : T'inquiètes pas, on sera là !
Merci beaucoup Sobhi, et continue comme çà.