Entrevue avec l'entraîneur, Patrice Canayer.

Muriel & Émilie : Que pensez-vous du départ de Patrick Cazal ?
Patrice Canayer : Je regrette bien sûr. Ça fait 9 ans que je suis avec lui, on était ensemble au PSG. Mais je suis content pour Patrick parce qu'il part dans un bon club. C'est intéressant pour lui à 28 ans de pouvoir aller là-bas.
M&E : Qui pour le remplacer?
Patrice : Personne ne pourra remplacer Patrick Cazal, on ne peut pas faire de comparaisons. Mais c'est certain que nous allons devoir engager un gaucher. Nous avons déjà quelques contacts intéressants.
M&E : Étant donné la défaite de Chambéry, comment allez-vous abordez les prochains matchs ?
Patrice : Ça va être difficile pour les entraînements parce que nous avons 6 internationaux (Burdet, Cazal, Dinart, Gherbi, Golic, Puigségur) qui partent. Les derniers matchs ne vont pas être faciles avec les déplacements à Bordeaux et la venue de Dunkerque. Ce sont toutes des bonnes équipes.
M&E : Et le doublé ?
Patrice : Il faut réussir le championnat d'abord pour pouvoir penser au doublé. Le 1/8e de finale à Villeneuve d'Ascq va être difficile parce qu'ils ont déjà battu Chambéry et Dunkerque. C'est une très bonne équipe à domicile et leur salle va être pleine. On ne pourra penser au doublé qu'après avoir battu les Nordistes et il reste encore des matchs ensuite. Avec le déplacement à Bordeaux quelques jours plus tard, ça va être une semaine très difficile. La semaine de tous les espoirs mais aussi celle de tous les dangers.
M&E : Très jolie phrase ! Merci beaucoup.