Quelques questions au demi-centre montpelliérain, Andrej Golic.

Muriel & Émilie : Il y a 1 an, tu disais que tu aimerais que Patrick reste, ça te fait quoi son départ ?
Andrej Golic : C'est un bon choix pour lui. C'est vrai que ça me fait de la peine mais il est toujours là alors il faut profiter de lui avant son départ.
M&E : 5 montpelliérains en équipe de France, tu n'as pas trop l'impression de jouer à la maison quand tu t'en vas ?
Andrej : Si bien sûr. En plus des joueurs de Montpellier, je retrouve Marc Wiltberger (ancien joueur du MHB) et Christian Gaudin (ancien joueur de Nîmes avec Andrej). C'est un contexte différent mais de toute façon, ça facilite les choses.
M&E : Tu n'as pas l'air d'apprécier qu'on t'appelle "le Petit Prince"; Pourquoi ?
Andrej : Tous simplement parce que je ne sais pas d'où ça vient. Avant, c'est Greg qu'on appelait comme ça et puis d'un seul coup, ça a été moi. Je n'ai pas compris.
M&E : Dernière question : les salopettes au MHB, c'est une mode ou une coïncidence ?
Andrej : Je n'avais pas remarqué ça. Je pense que c'est une coïncidence. Mais c'est vrai aussi que lorsque tu passes 8 heures dans un avion, tu es plus à l'aise dans une salopette que dans un jean normal, et puis, ça change du survêtement.
M&E : Merci beaucoup.